Comment captiver son auditoire avec son pitch?

C’est un exercice auquel tout entrepreneur fera face un jour: le pitch.

Un « pitch » est une courte synthèse de votre projet de création de marque devant tenir dans un laps de temps réduit avec pour objectif de convaincre votre interlocuteur.

Nul besoin d’être un orateur hors pair pour captiver son auditoire. Voici quelques astuces que nous avons mis en pratique et qui font mouche.

Capter l’attention dès le début du pitch

C’est l’élément qui annonce la réussite d’un pitch: l’amorce. Tout se joue généralement au début. Si on ne capte pas l’attention rapidement, celle-ci se dissipe et s’éparpille. Il faut donc être clair et aller à l’essentiel. Il faut établir la connexion dès le départ.

Travailler sa posture, c’est aussi faire son pitch

Notre posture, nos attitudes laissent transparaître de nombreux messages. Quand on pitch il faut être ancré dans son corps, faire preuve d’ouverture dans sa gestuelle et renvoyer des signes positifs. C’est un travail corporel: se tenir droit, sourire, être ouvert au niveau des bras, montrer de la confiance.

Faire passer de l’émotion

Il faut se livrer, mettre à jour ce qui nous anime dans ce projet. Oser rentrer dans quelques choses de personnel même plutôt que rabâcher des chiffres et autres éléments rationnels. Il faut expliquer le pourquoi, pourquoi je me suis engagé dans cette démarche et ce que je cherche à accomplir au travers de la création de ma marque ou de mon projet. Cet effort de pédagogie peut susciter l’adhésion de l’auditoire.

Faire son pitch c’est aussi écouter

C’est évident mais il est parfois bien de le rappeler. On ne pitch pas pour le plaisir mais pour répondre à une demande. Il faut donc comprendre les attentes et besoins de ses interlocuteurs. Cette notion d’écoute est fondamentale. Bien sûr, cela suppose qu’il faut adapter sa présentation en fonction du contexte et des interlocuteurs. L’idéal c’est au fil du pitch de passer de la présentation de « mon projet » à un discours co-construit « notre projet ».

Lâchez prise pour mieux faire votre pitch

Pour être détendu, enjoué, et ainsi efficace dans sa présentation, il faut prendre du recul. Il faut ne pas nourrir trop d’attentes. Cette forme de lâcher prise est importante et permet d’être souvent plus à l’écoute de son auditoire.