Andrea Crews – It is all about Fashion, Art and Activism

Depuis ses débuts en 2002 au palais de Tokyo, Andrea Crews a parcouru du chemin. Aujourd’hui en vente dans 19 pays à travers le monde. On ne présente plus le collectif parisien, Fashion, Art, Activiste devenu marque de mode qui fête ses 15 ans cette année.

Fashion, Art, Activisme

Andrea Crews conçoit la mode comme un moyen de représentation sociale et un signe d’appartenance à un groupe. Les vêtements sont un catalyseur de l’être. Ils sont forme, couleur, matière, sensation mais surtout retranscription de soi. Andrea Crews est un foyer de créativité empirique et transverse qui abolit les frontières entre les moyens d’expression. Andrea Crews est également un lieu de création inter-artistes, ouvert et permanent pour des artistes en quête de nouvelles inspirations. En imaginant le monde à travers l’action, Andrea Crews nous invite à être forts, entreprenants et à reprendre le pouvoir dans un monde qui cherche à nous opprimer. L’activisme, son ADN, est l’essence même d’une vision véritablement avant-gardiste.

Upcycling

Andrea Crews se joue des codes de la mode, grâce à sa démarche d’upcycling et son style streetwear couture si caractéristique. Andrea Crews c’est cet alter-ego que tout le monde peut-être, prêt à changer le monde autour de soi. Andrea Crews renforce cette idée qu’une collection est cocréée, issue de la collaboration. Plus que cela Andrea Crews est un système en lui-même, une vision de la mode.

En cherchant à revaloriser ses vêtements dont on ne veut plus, Andrea Crews est devenu le précurseur de l’upcycling. Ce terme désigne l’action de récupérer des matériaux ou des produits dont on a plus l’usage afin de les revaloriser. Un tas de vêtements au centre de l’atelier provenant de dons ou récupéré par-ci par-là, en quête d’une seconde vie, constitue la matière première d’Andrea Crews. De deux pulls en cachemire obtenez un haut bicolore. D’un pull retrouvez-vous avec une jupe. De deux sweats qui trainaient par-là, habillez-vous d’une robe longue.

Repenser la mode, son modèle avec au cœur de celui-ci l’envie de changer les choses d’un point de vu tant artistique que sociétale. La surconsommation, le gaspillage, la prise de conscience fait de Andrea Crews un avant-gardiste de son secteur. Pour aller plus loin, Maroussia Rebecq, fondatrice d’Andrea Crews, souhaite construire une plateforme d’upcycling. L’objectif monter des partenariats avec les marques en récupérant leurs stocks et invendus, et en montant des collections avec eux. Beaucoup de marques se posent des questions sur le recyclage et l’upcycling, c’est un gros travail d’articulation qui doit être mis en oeuvre et se poser comme un vrai service».

Collaboration

La marque qui travaille régulièrement avec Nike, Uniqlo, ou Lacoste pour ne citer que cela, a fait de la collaboration un de ses vecteurs privilégiés de création que ce soit en interne ou avec des partenaires externes. Parmi nos collaboration préférées, Andrea Crews x New Man. Pour une collection mixte, simple et résolument 90’s avec comme pièce maîtresse, l’iconique polo NEW MAN version oversize.

Ou Andrea Crews x Damart pour une collection de chaussons cocooning 100% green, brodés de messages ludiques pour lutter contre le réchauffement climatique.

Andrea Crews est précurseur d’une mode décomplexée, colorée et se décline en deux lignes. La ligne High street et la ligne artisanale réalisées dans son atelier parisien du marais.

Le style d’Andrea Crews est oversize, unisexe, coloré et audacieux. Il joue avec les mélanges de matières, les imprimés forts et le détournement des codes vestimentaires.

Publicités