India Mahdavi, architecture et design haut en couleur

On la surnomme «the queen of color». Son style est polychrome et cosmopolite avec une touche nomade. Il est par dessus tout coloré. India Mahdavi a fait de la couleur une véritable signature. Une marque de fabrique qu’elle déploie sans retenue et avec justesse de Paris à Londres en passant par Los Angeles.

India Mahdavi, influence multiculturelle

Née en 1962 à Téhéran India Mahdavi partage son enfance entre la France, l’Allemagne et les États-Unis. Après son baccalauréat, elle choisit de se lancer dans des études d’architecture. Par la suite elle complétera sa formation outre atlantique.

La beauté se définit par rapport à soi, c’est ce qui nous touche individuellement. Pour ma part, c’est une forme de vérité. Mes origines multiculturelles ont influencé mon regard. La beauté en France diffère de celle visible en Iran, en Egypte ou ailleurs. Certaines peuvent y paraître disgracieuses, mais elles sont belles parce qu’elles me touchent.

India Mahdavi

Quelques années plus tard, elle est de retour en France. L’architecte-designer commence alors à travailler au côté du célèbre décorateur Christian Liaigre.

Elle deviendra par la suite sa directrice artistique en 1990. Pendant sept ans, India y affinera son travail sur les matériaux et tissus tout en développant son propre style.

Studio India Mahdavi

Suite à la naissance de son fils, India Mahdavi décide de se lancer un nouveau challenge : créer son propre studio de création. Ce dernier fois le jour deux ans plus tard rue Las Cases à Paris.

Une rue également s’ouvrir sa première collection de mobilier. Puis en 2012, elle ouvre une nouvelle boutique de petits objets, toujours dans la même rue. On retrouve quelques-unes de ses créations les plus célèbres, comme le tabouret Bishop.

Confort, couleur, libération

Dans ses créations, le confort prime. La couleur se travaille “comme une matière”. La designer s’en sert par petites touches pour donner de la vie à l’objet et ainsi la maison.

Selon India Mahdavi, un intérieur que l’on aime, c’est un intérieur dans lequel on se sent libre. On peut s’y libérer, se lover et s’y retrouver soi-même. Pour elle le velour est ” l’une des seules matières qui soit à la fois sensuelle et qui prend la couleur d’une façon aussi lumineuse et profonde”.

C’est une matière qu’elle affectionne tout particulièrement. La designer aime manier les contrastes entre les jeux graphiques et les palettes vives et intenses. La designer et architecte d’intérieur mélange les styles, combinant les cultures et les époques sans jamais verser dans l’ostentatoire à travers le monde entier.

Découvrez plus d’articles